Numéro 73

Métaphores d'époque 1985-2000

Publié en ligne le 21 mars 2006

Etudes réunies et présentées par

Francisco FERREIRA et Denis Mellier

Réseau, rhizome, surface, écran, fiction, virus, animal, chair : autant de thèmes ou de motifs, de paradigmes ou de mythes déconstruits ou en formation, qui se voient déclinés au fil de discours, de récits et d'images se tenant au carrefour des arts et des disciplines, et tirant leur consistance et leurs effets de l'hétérogène qui les constitue. À travers l'impureté des formes qu'elles manifestent, la mobilité des objets qu'elles décrivent, la fluctuation des trajets qu'elles explorent, ces figures semblent dire – en creux, en contrebande et parfois frontalement –, tout à la fois avec précision et déplacements, une époque, la nôtre : celle peut-être que nous venons tout juste de quitter ; celle, déjà, dans laquelle nous entrons. L'invention d'une fin de siècle ? Mais que représentent exactement ces métaphores quant à cet extrême contemporain ? Que disent-elles de ce présent qu'elles contribuent ˆ représenter mais également à inventer à mesure qu'elles glissent d'un discours à un autre, d'une forme littéraire, cinématographique ou picturale à une autre ? Y a-t-il une connaissance possible à partir de telles figures comprises dans leur plasticité et leur instabilité ? Ce que l'on qualifie ici de "métaphore d'époque" ne désigne, en fait, exclusivement ni la matière (ce dont "parlent" les œuvres), ni la manière (comment elles en "parlent"), mais la relation entre les deux. À travers cette tension – voire cette ambiguïté – entre thème et trope, se dessine un double parcours possible : il s'agit à la fois d'appréhender, dans une perspective centrifuge, les images ou les concepts que l'époque suscite, et d'envisager, d'un point de vue centripète, la création même d'une époque par la condensation de divers moyens de représentation et des discours critiques, sociologiques ou philosophiques qu'ils motivent. C'est donc aussi le foisonnement des métaphores critiques qui fait question : face à la vanité – et, peut-être, à la vacuité – d'une pensée critique qui se voudrait à la fois tautologique (la tautologie comme absolu de la fidélité à l'objet décrit) et signifiante – le sens débordant nécessairement ce même objet –, la métaphore s'impose désormais comme l'un des outils les plus répandus, sinon les plus pertinents, pour tenter de sentir, non l'essence d'une époque, mais les effluves qu'elle répand. Contre toute une idéologie de la pénétration (pénétrer, c'est-à-dire à la fois comprendre et prendre, percer et envahir) et de l'étreinte (embrasser et étouffer), elle développe une stratégie de la caresse : en frôlant l'époque, en effleurant les œuvres, elle espère les faire plus sûrement trembler et frémir. Mais tout discours – celui-ci compris – est-il inéluctablement pris dans le filet de la métaphore ?

  • Avant-propos.  Par Francisco FERREIRA et Denis Mellier

    [ Article non disponible en ligne]

  • Texte littéraire et métaphore géographique. Quelques exemples.  Par Bertrand WESTPHAL

    [ Article non disponible en ligne]

  • L'immeuble : métaphore en ruine.  Par Henri GARRIC

    [ Article non disponible en ligne]

  • Le mur du labyrinthe. La ligne brisée et les fictions de l'oubli.  Par Bertrand GERVAIS

    [ Article non disponible en ligne]

  • Le réseau : figure contemporaine de la déterritorialisation.  Par Laurence DAHAN-GAIDA

    [ Article non disponible en ligne]

  • La transparence.  Par Christine BARON

    [ Article non disponible en ligne]

  • Des animaux et des hommes. Lecture politique des images animales dans quelques textes français contemporains.  Par Guillaume BRIDET

    [ Article non disponible en ligne]

  • Animal triste : l'animal et l'humain dans le "roman graphique" contemporain.  Par Jan BAETENS

    [ Article non disponible en ligne]

  • Les clones de prométhée.  Par Jean-François CHASSAY

    [ Article non disponible en ligne]

  • Introduction au "néobaroque" contemporain.  Par Antonio DOMINGUEZ LEIVA

    [ Article non disponible en ligne]

  • Simulacres : lire Baudrillard a l'ère filmique numérique.  Par Alain J.-J. COHEN

    [ Article non disponible en ligne]

  • Mon auteur, ce héros : figures de l'auteur dans quelques fictions récursives de la fin du XXe siècle.  Par Richard SAINT-GELAIS

    [ Article non disponible en ligne]

  • Lettre morte. À propos de quelques survivances de la mémoire contemporain.  Par Jean-François HAMEL

    [ Article non disponible en ligne]

  • Le sujet comme point aveugle, regards croisés entre littérature et philosophie.  Par Nancy MURZILLI

    [ Article non disponible en ligne]

Illustration Métaphores d'époque 1985-2000

Nombre de pages : 260

Format : 15,5x21 cm

ISBN : 2-7535-0091-6

ISSN : 0398-9992

Prix TTC : 16,00 euros

Date de parution :

1 juin 2005

Pour commander

Vanessa Merle
La Licorne
Tél. 05 49 45 32 10
[Ecrire]
Presses universitaires de Rennes
Tél. 02 99 14 14 01
[Site web]

Les Presses Universitaires de Rennes
 
 
Revue La Licorne - ISSN 0398-9992
Faculté des Lettres et des Langues - Maison des Sciences de l'Homme et de La Société
Bâtiment A5 – 5, rue Théodore Lefebvre, TSA 21103 - 86073 POITIERS - Cedex 9 – France
Tél : 05 49 45 32 10
http://edel.univ-poitiers.fr/licorne - lalicorne@mshs.univ-poitiers.fr
Page générée par Lodel

Administration du site (accès réservé)  - Crédits & Mentions légales  - Statistiques de fréquentation