Numéro 25

Méthodes et savoirs chez Henri Michaux

Publié en ligne le 10 octobre 2005

Etudes réunies et présentées par

Gérard DESSONS

Ce regard porté sur l'œuvre de Michaux veut nourrir une réflexion sur le savoir et la littérature, sur la pensée de leurs rapports. La littérature peut-elle se définir comme une pratique de connaissance, face aux disciplines qui, à l'image de la philosophie, revendiquent une fonction heuristique ? La littérature devrait-elle se contenter d'admirer les savoirs institués, ne les intégrant dans ses œuvres qu'au titre de thèmes, selon une procédure, en fait, citationelle, qui les désigne comme des ailleurs de connaissance et, par un même mouvement, légitime la connaissance comme un ailleurs de la littérature ? On le voit, ce rapport entre savoir et littérature ouvre deux perspectives. La réflexion porte aussi bien sur les méthodes et savoirs cités, convoqués par le texte — ils en constituent, d'une certaine façon, le « dehors » —, que sur ceux qui, émanant de l'œuvre elle-même, de son activité, en constituent le mode propre d'élaboration, la « vérité ». Les commentateurs de l'œuvre ont parlé d'un savoir varié, encyclopédique, tellement se donnent à lire, dans l'œuvre, de nombreuses références à des objets et des processus de connaissance. Mais, dans le même temps que défilent ces objets de culture, s'élabore un savoir de l'œuvre, qui est l'épreuve d'une méthode en même temps qu’un mode de penser, mais particulier, affranchi de l'argumentation et de la rationalité logiques. Les savoirs chez Henri Michaux ne sont donc pas des blocs erratiques de connaissance, qu'une lecture attentive pourrait se donner pour tâche de mettre au jour. Si l'on excepte la recherche légitime des sources ou des influences, il n'y a en fait rien à chercher dans cette œuvre, rien en tout cas dont le recensement soit de nature à être légitimé en tant qu'approche critique. Seule est signifiante, ici, l'intégration de ces données, la valeur qu'elles acquièrent dans une écriture qui en fait sa composante fondamentale, qui se constitue dans cette entreprise d'appropriation des savoirs.

  • Avant-Propos.  Par Gérard DESSONS

    [ Article non disponible en ligne]

  • L'essai ou « le style morceau d'homme ».  Par Jérôme ROGER

    [ Article non disponible en ligne]

  • L'« homme d'os ».  Par J.-P. MARTIN

    [ Article non disponible en ligne]

  • Michaux cinémane et cinématicien.  Par Maurice MOURIER

    [ Article non disponible en ligne]

  • La manière d'Henry : prolégomènes à un traité du trait.  Par Gérard DESSONS

    [ Article non disponible en ligne]

  • Ratureurs ; L'Écorché ; Luttes énigmatiques.  Par H. MICHAUX

    [ Article non disponible en ligne]

  • Henri Michaux.  Par J. SUPERVIELLE

    [ Article non disponible en ligne]

  • Apologie de la précarité.  Par J.-M. MAULPOIX

    [ Article non disponible en ligne]

  • De l'exorcisme.  Par B. OUVRY-VIAL

    [ Article non disponible en ligne]

  • « Déserter l'odieux compartimentage du monde ». L'arrachement dans l'œuvre de Michaux.  Par P. KREMER

    [ Article non disponible en ligne]

  • Fragments d'un Dieu-Michaux.  Par X. BORDES

    [ Article non disponible en ligne]

  • L'indéfinitif.  Par Jean-Luc STEINMETZ

    [ Article non disponible en ligne]

  • Comptes rendus.

    [ Article non disponible en ligne]

Illustration Méthodes et savoirs chez Henri Michaux

Nombre de pages : 170

Format : 15,5x22,5 cm

ISSN : 0398-9992

Prix TTC : 15,50 euros

Date de parution :

1 février 1993

Pour commander

Vanessa Merle
La Licorne
Tél. 05 49 45 32 10
[Ecrire]
Presses universitaires de Rennes
Tél. 02 99 14 14 01
[Site web]

Les Presses Universitaires de Rennes
 
 
Revue La Licorne - ISSN 0398-9992
Faculté des Lettres et des Langues - Maison des Sciences de l'Homme et de La Société
Bâtiment A5 – 5, rue Théodore Lefebvre, TSA 21103 - 86073 POITIERS - Cedex 9 – France
Tél : 05 49 45 32 10
http://edel.univ-poitiers.fr/licorne - lalicorne@mshs.univ-poitiers.fr
Page générée par Lodel

Administration du site (accès réservé)  - Crédits & Mentions légales  - Statistiques de fréquentation